Le futur des telcos

En perte de vitesse sur leurs activités traditionnelles, les opérateurs télécoms évoluent vers de nouveaux modèles économiques qui allient, à des niveaux plus ou moins élevés, investissement, prise de risque, recherche d’économies… Les options restent nombreuses, offrant des visions et, au final, des perspectives de résultats contrastées pour le futur.

Une gamme potentielle de services très ouverte…

Le portefeuille de services que pourront offrir à l’avenir les telcos est très vaste, allant d’offres de connectivité enrichies (M2M, santé connectée, voiture autonome, maison intelligente, wearables…) aux supports de qualité de service (sécurité, SLA, CDN, cloud, IT, digital ID…), en passant par la diversification (paiement, services bancaires, TV/vidéo…) et la valorisation de données (publicité, analytics…). Pour la plupart, ces services sont déjà proposés mais sont loin d’avoir atteint leur plein développement ; certains émergent tout juste.

… qui orientera le positionnement des opérateurs

Dans les grands scénarios élaborés par l’IDATE DigiWorld (voir infographie en introduction de ce chapitre), l’accent est mis particulièrement sur certains de ces nouveaux segments d’activités.

  • Les services M2M et IoT seront les principaux moteurs du scénario “Tech”, dans lequel les machines ou objets vont communiquer de manière massive entre eux. Les marchés autour de la maison intelligente seraient, dans la même veine, très développés.
  • Les services et contenus premium, en premier lieu vidéo, seront au cœur du scénario “Club”. L’ouverture des marchés et l’appétence des consommateurs pour ces contenus laissent augurer de belles perspectives pour les telcos.
  • Les solutions de sécurité et, plus largement, les plateformes IT de haute qualité qui permettront de protéger les transactions en ligne (paiements pour l’e-commerce) et les contenus stockés à distance (cloud) constitueront l’élément clé du scénario “Shield”.
  • Enfin, les offres de partage et d’externalisation, permettant la mutualisation des coûts, soutiendront le scénario “Low Cost”, Les services de désintermédiation, comme la banque en ligne, sont aussi porteurs.

Les marchés numériques en ligne de mire

C’est dans le scénario “Shield” que les telcos valorisent le plus leur activité dans les marchés numériques et, à l’opposé, dans le scénario “Low Cost” qu’ils génèrent le moins de revenus sur ces nouveaux marchés. Entre ces deux extrêmes, le scénario “Club” arrive en deuxième place, devant le scénario “Tech”. Un ordre strictement inverse à celui établi selon la génération de trésorerie : plus les telcos entrent dans les marchés numériques, moins ils s’enrichissent… du moins à moyen terme !

 
Les telcos sont des challengers potentiels sur les marchés numériques
Note: Digital markets = Telecom markets + OTT markets
Source: IDATE DigiWorld in "Next Gen telcos"
 
Le cloud, le M2M, l'IT et les paiements sont les principales sources de diversification pour les telcos
Top 5 des marchés numériques pour les telcos selon les quatre scénarios
   Tech
1   M2M
2   Payments
3   Cloud
4   Other IT
5   Smart home
   Club
1   Payments
2   Video
3   M2M
4   Cloud
5   Other IT
   Shield
1   Payments
2   M2M
3   Other IT
4   Security
5   Cloud
   Low cost
1   Cloud
2   M2M
3   Payments
4   Banking
5   Other IT
Source: IDATE DigiWorld in ''Next Gen telcos''