Les marchés du DigiWorld par région

L’Amérique du Nord domine encore largement le marché numérique mondial, avec plus de 37 % des revenus du DigiWorld. Derrière, l’Europe continue de dériver lentement tandis que l’Asie/Pacifique monte en puissance, à la faveur du développement des nouvelles économies industrielles de la région et des marchés émergents. Amérique latine et Afrique/Moyen-Orient ferment la marche avec, à elles deux, à peine 10 % du total mondial.

Les marchés européens et nord-américains perdent du terrain

Si les marchés européens du numérique ont retrouvé depuis quelques années des couleurs, leur dynamique reste malgré tout en deçà de celles enregistrées ailleurs dans le monde. Leur poids ne cesse de diminuer, à un rythme certes ralenti par rapport au début des années 2010, mais les marchés de la “Grande Europe” (qui s’étend, dans notre découpage géographique, jusqu’à la Russie et la Turquie) ne représentent qu’à peine un quart du total mondial ! Sans doute doit-on observer que les marchés nord-américains perdent aussi peu à peu du terrain : à plus de 37 % du total mondial, ils conservent néanmoins une confortable avance, qui plus est pour une part de moins de 5 % de la population mondiale.

Les progrès à marche forcée de l’Asie

À l’inverse, on pourra relever que la position des marchés asiatiques n’est pas si avancée pour une région qui abrite la moitié des habitants de la planète. Tous les indicateurs, et en particulier ceux d’équipement, sont effectivement à relativiser à l’aune de la taille de la zone. Mais cet effet donne en même temps la mesure de la puissance d’un continent lancé à vive allure dans cette course au numérique, non seulement pour servir ses propres besoins mais aussi pour exporter vers les autres régions du monde. Et ce, d’autant plus que, comme nous l’analysons par ailleurs (voir notamment la fiche “Digital China”), les nouvelles économies de la région ne sont plus (ou plus seulement) les championnes de l’industrie à bas coûts mais montent rapidement en gamme pour rivaliser en qualité avec les standards occidentaux. Il ne fait ainsi guère de doute que non seulement le poids du marché asiatique continuera d’augmenter rapidement, mais qu’en parallèle son influence sur les autres régions grandira.

Des incertitudes en Amérique latine et en Afrique/Moyen-Orient

Le point de vue est plus nuancé pour les deux régions restantes. Pour l’Amérique latine, si l’équipement est déjà avancé, les contextes économiques et politiques encore fluctuants (crises à répétition, hyperinflation dans certains pays de la zone…) créent des turbulences sur les marchés. Concernant l’Afrique/Moyen-Orient, où les besoins demeurent très conséquents (en Afrique subsaharienne en particulier), c’est, au-delà de la question des financements, la gouvernance qui constitue l’un des principaux enjeux.

 
L'Asie en tête de la croissance
 
Le marché nord-américain loin devant