Blockchain

Vers de nouvelles chaînes de valeur

par Emarildo BANI

L'impact de la blockchain ne se limite pas au Bitcoin. Elle promet de transformer le secteur financier et plusieurs autres industries. À court terme, la valeur stratégique de la blockchain réside principalement dans la rationalisation des processus et la réduction des coûts.

Des mises en œuvre qui commencent à se développer à grande échelle

Le marché mondial de la blockchain devrait atteindre 17 milliards EUR en 2025 (+48 % par an en moyenne entre 2019 et 2025), grâce principalement à l’intérêt croissant du secteur bancaire et des assurances, et à l’utilisation accrue des cryptomonnaies par les particuliers et les commerçants. Pour les banques, la blockchain facilite les processus – longs et coûteux – de financement du commerce, et propose des paiements transfrontaliers plus fiables et plus économiques.

D’autres secteurs (télécommunications, médias, santé, services publics…) exploitent également la blockchain, en raison des faibles coûts marginaux et de la nature universelle des registres distribués. Elle est ainsi utilisée pour automatiser les accords d’itinérance des opérateurs télécoms, tracer les produits dans la chaîne d’approvisionnement, effectuer des micro-paiements dans l’industrie de la musique et des jeux vidéo

La blockchain vise une croissance rapide sur plusieurs industries

Évolution du marché mondial de la technologie blockchain

Source : Statista

Un marché des chaînes de distribution naissant et fragmenté

Les grands fournisseurs informatiques, essentiellement américains, comme IBM (logiciels et matériels), Microsoft (cloud et data centers) et Accenture, sont les principaux fournisseurs sur le marché de la blockchain. Toutefois, les fournisseurs d’infrastructures et de protocoles spécifiques sont essentiels pour son déploiement, avec pour leaders Ethereum et Hyperledger.

En outre, les start-up spécialisées sur la blockchain, les fournisseurs IT ainsi que d’autres entreprises verticales (banques, opérateurs télécoms…) créent des consortiums ou partenariats pour mieux exploiter les possibilités offertes par cette technologie. Par exemple, Microsoft a élargi son partenariat avec R3 (société spécialisée en solutions blockchain) afin de permettre aux institutions financières de déployer plus facilement des chaînes de blocs dans sa plateforme cloud Azure.

Le marché de la blockchain est tiré par le secteur financier

Le segment des services financiers basés sur la blockchain devrait conserver sa position dominante sur la période 2019-2025, en particulier dans les transactions B2B et B2C. L’utilisation C2C des cryptomonnaies est aussi un levier de développement, mais qui inquiète particulièrement les pouvoirs publics, qui ne peuvent plus suivre les transactions et donc s’assurer de leur conformité (blanchiment, fiscalité…).

Les développements majeurs à venir s’appuient notamment sur des géants de la technologie, comme Facebook qui lance sa cryptomonnaie Libra.

Par ailleurs, l’adoption croissante de la blockchain dans les paiements va augmenter l’intérêt pour les portefeuilles matériels (i.e. avec un support physique) de cryptomonnaies, développés pour sécuriser les transactions et la détention des cryptomonnaies. Des sociétés de la FinTech innovantes, comme Ledger et Trezor, sont déjà positionnées sur ce marché.

L'utilisation croissante des cryptomonnaies dans les transactions pourrait menacer les acteurs traditionnels

Évolution du volume de transactions annuelles de Bitcoin

schema
Source : Coinmetrics, Statista, nacha.org, digitaltransactions.net

Les micropaiements dans le secteur des jeux, nouvelle tendance de la blockchain ?

L’industrie du jeu vidéo pourrait constituer une prochaine opportunité pour la blockchain, vue comme une technologie de confiance en particulier pour des petits montants, et qui, en outre, offre la particularité d’un partage simultané entre tous ses utilisateurs.

Le jeu vidéo s’appuie en effet sur un modèle économique adapté aux opportunités offertes par la blockchain (achats in app d’objets virtuels, jeux freemium…), avec un public déjà habitué à payer des extras. Les offres visent principalement à faciliter les paiements dans le jeu et à fournir une infrastructure commune permettant aux développeurs de jeux de monétiser leurs innovations. Alors que les paiements sont aujourd’hui le plus souvent en euros, la blockchain permettrait de proposer des transactions en centimes d’euros tout en restant rentables.

La blockchain est d’ores et déjà adoptée dans certains jeux (CryptoKitties, Spells of Genesis, EtherWarfare…).

Les micropaiements et l'attribution de redevances dans les jeux en ligne, prochaines tendances de la blockchain

Évolution du marché mondial de la blockchain dans l'industrie des médias, par segment

Source : IDATE DigiWorld in "Blockchain in media industry"

Pour accéder à l'intégralité des contenus,

merci de vous identifier ou de créer votre compte.

Se connecter

Votre accès vous donne droit à la version en ligne pour un accès à la totalité des contenus interactifs (chiffres clés, infographies, points de vues d’experts) disponibles sur tous vos supports : tablette, ordinateur, smartphone.

S'inscrire

Mot de passe oublié

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Indiquez votre email pour recevoir le lien de réinitialisation.