Smart ageing

L’e-santé, secteur clé de la silver économie

par Nicolas BEC

Le marché du smart ageing représente un potentiel de croissance important, compte tenu du vieillissement de la population mondiale et de la forte hausse anticipée des personnes âgées de plus de 65 ans à l’horizon 2050. Les marchés du télésoin et de la télémédecine, les plus attractifs, devraient représenter d'ici cinq ans environ 78,1 millions de dispositifs installés et permettre de réduire les dépenses de santé.

Un fort potentiel de croissance pour le télésoin et la télémédecine

À l’échelle mondiale, le nombre de dispositifs de télésoin devrait atteindre 72,4 millions d’unités à l’horizon 2025, avec une montée en puissance des dispositifs de téléassistance de nouvelle génération, représentant ainsi 8 % de la population mondiale de seniors équipée de ces dispositifs. Le nombre de dispositifs de télémédecine dédiés aux seniors (fragiles et dépendants), devrait quant à lui atteindre 5,7 millions d’unités à cette date (soit 1 % de la population mondiale de seniors équipée de ces dispositifs).

L'Asie/Pacifique affiche une avance remarquable en termes de télésoin et de télémédecine

Répartition des dispositifs de télésoin et télémédecine installés pour les seniors, par région, en 2018 et 2025

Source : IDATE DigiWorld in "Smart ageing"

Des acteurs très divers sur les différents maillons des chaînes de valeur

Le marché du télésoin est dominé par les grands groupes historiques (Tunstall, Maricare, Philips Healthcare / LifeLine), présents sur la quasi-totalité des maillons de la chaîne de valeur. De très nombreux nouveaux entrants d’empreinte plutôt nationale (ATTENTIVE, 9Solutions) tentent également de capter des parts de marché.

Le marché des solutions de stimulation est dominé par les GAFA pour les assistants vocaux. Les autres solutions robotiques sont majoritairement le fruit de start-up (Intuition Robotic, Blue Frog) ou de centres de recherche (MIT, Fraunhofer)

Le marché des solutions de télémédecine est dominé par les géants de la MedTech, qui modifient leur discours marketing pour capter la cible des séniors. Les nouveaux entrants, en majorité des start-up qui proposent des kits d’objets connectés pour suivre les constantes physiologiques des seniors, sont aussi très nombreux.

Une forte concentration des acteurs de taille modeste sur le secteur du télésoin

Chaîne de valeur des acteurs clés du télésoin

schema
Source : IDATE DigiWorld in "Smart ageing"

Vers une généralisation de la téléconsultation et le développement du télésoin

D’ici cinq ans, le cadre réglementaire de la téléconsultation devrait être clairement défini, au moins en Europe. Le recours à cette solution de consultation à distance sera alors plus automatique, notamment dans les EHPAD et assimilés, et permettra d’éviter le transport des personnes âgées.

Le télésoin devrait également monter en puissance avec une généralisation attendue de l’adoption de solutions de téléassistance de nouvelle génération. De la même façon, l’adoption des solutions de monitorage pourrait s’intensifier si elle venait à s’inscrire dans une logique de prévention qui serait encouragée et, pour partie, financée par les autorités sanitaires de chaque pays. Des progrès significatifs sont en revanche attendus sur le plan de la robotique qui, pour l’heure, reste un marché très instable sur lequel la plupart des initiatives en sont tout juste au stade expérimental.

La France dans le top 5 pour les économies de coûts générées grâce au télésoin

Classement des pays étudiés au regard des économies générées par les dispositifs de télésoin

Source : IDATE DigiWorld in "Smart ageing"

Des réductions de coûts non négligeables

Les dispositifs de télésoin, grâce à leurs détecteurs de chute intégrés, permettent une intervention des secours plus rapide et, de fait, une réduction de la durée d’hospitalisation. On estime que les solutions de télésoin ont permis, en 2018, de réaliser des économies de coûts de santé publique de l’ordre de 1 à 4 % dans l’ensemble des pays étudiés (exception faite de l’Inde qui est très en retard). À horizon de cinq ans, ces chiffres devraient quasiment doubler, pour atteindre jusqu’à 6,5 % d’économies au Royaume-Uni.

L’adoption des solutions de télémédecine va permettre de réduire les déplacements des personnes âgées fragiles ou dépendantes. En 2018, on estime que ces solutions ont permis de réaliser des économies de coûts de santé publique de l’ordre de 0 à 4 % dans l’ensemble des pays étudiés (exception faite de l’Inde ici encore très en retard). D’ici cinq ans, les économies de coûts générées grâce à ces dispositifs pourraient atteindre jusqu’à 5,2 % en France.

Pour accéder à l'intégralité des contenus,

merci de vous identifier ou de créer votre compte.

Se connecter

Votre accès vous donne droit à la version en ligne pour un accès à la totalité des contenus interactifs (chiffres clés, infographies, points de vues d’experts) disponibles sur tous vos supports : tablette, ordinateur, smartphone.

S'inscrire

Mot de passe oublié

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Indiquez votre email pour recevoir le lien de réinitialisation.