Applications mobiles

Le modèle “Ad-funded app” gagne du terrain

par Emarildo BANI

Les applications sociales et de communication continuent d'être les applications mobiles les plus populaires, et celles qui appartiennent aux géants de l'Internet sont à nouveau en tête du classement mondial. En termes de revenus, profitant notamment de ces applications phares, la publicité pour les services mobiles représente désormais la majeure partie des revenus générés par les applications mobiles.

L’essor de la publicité sur les applications mobiles

Le marché mondial des applications mobiles devrait connaître une croissance régulière, passant de 263 milliards EUR en 2019 à plus de 430 milliards EUR en 2023. Cette prévision inclut les revenus totaux des services mobiles payants et publicitaires.

La pression des utilisateurs pour des applications gratuites a modifié la stratégie des développeurs d’applications qui devraient voir la plupart de leurs revenus (86 % des revenus totaux des applications mobiles d’ici 2023) provenir des publicités pour les services d’applications mobiles (y compris les réseaux sociaux, la vidéo et la recherche). De ce fait, plus de 95 % des applications mobiles sont aujourd’hui gratuites, et parmi les 5 % restants, la moitié coûte moins de 1 EUR.

La publicité positionnée comme la principale source de revenus pour les applications mobiles

Évolution des revenus publicitaires des applications mobiles par région

Source : IDATE DigiWorld in "World OTT markets"

Les poids lourds de l’Internet s’affrontent pour s’emparer de la plus grande part d’un marché en croissance

Les systèmes d’exploitation Android (Google) et iOS (Apple) continuent de dominer le marché des applications mobiles, en termes d’utilisateurs mensuels actifs. Google Play a généré le plus grand nombre de téléchargements d’applications au niveau mondial en 2019, les utilisateurs ayant téléchargé plus de 85 milliards d’applications depuis la boutique.

D’autre part, la boutique d’Apple domine le marché, en termes de dépenses des consommateurs, avec 64 % des dépenses mondiales des consommateurs. En excluant les applications préinstallées, les plus populaires sur Android et iOS restent les applications sociales et de communication (Facebook, WhatsApp, WeChat et Instagram), concurrencées par les applications de jeux mobiles et de services à la demande (Uber, Uber Eats, Deliveroo…).

Alors que le volume d’applications disponibles pour les consommateurs est en plein essor, les géants de la technologie ont commencé à se concentrer davantage sur le développement de leurs applications existantes plutôt que sur l’acquisition de nouvelles applications pour diversifier leur portefeuille. Dans cette optique, en 2019, Google classait six de ses applications (dont YouTube, Gmail et Google Maps) parmi les vingt premières les plus téléchargées au niveau global.

Un marché dominé par les deux géants de la technologie

Évolution des téléchargements d'applications mobiles dans le monde, par boutique

Source : Statista

L’avenir des applications mobiles est dans le cloud

Avec la quantité croissante de données à stocker et les exigences de traitement rapide à atteindre, les applications mobiles basées sur le cloud devraient être massivement développées d’ici 2023.

Aujourd’hui, la plupart des apps sont des applications natives fonctionnant localement. Dans les cinq années à venir, elles devraient cependant être développées dans le cloud, ce qui les rendra compatibles avec plusieurs systèmes d’exploitation (sans aucun téléchargement ou installation particulière).

Les développeurs ont exploité les solutions Mobile Backend-as-a-Service (MBaaS) pour bénéficier de la capacité du cloud à stocker de grandes quantités de données et à développer des applications mobiles multiplateformes.

Ainsi, les revenus mondiaux du MBaaS devraient connaître un taux de croissance annuel moyen de 46 % sur la période 2018-2023. Ces applications répondraient à des exigences de haute qualité pour une variété d’applications grand public, en particulier les jeux mobiles, qui comptent environ 2,2 milliards d’utilisateurs.

Les solutions BaaS pourraient rapidement se positionner sur le marché des applications mobiles

Évolution des revenus mondiaux des solutions mobiles Backend-as-a-Service (BaaS)

Source : Market Research

Un essor attendu des services à la demande

L’industrie des services à la demande est en pleine expansion et couvre maintenant presque tous les secteurs d’activité. L’adoption d’applications de transport multimodal est en tête des usages, grâce à des applications comme Uber, suivie par les applications de livraison de nourriture à la demande.

Uber a d’ores et déjà annoncé qu’il fusionnerait son service de livraison de nourriture Uber Eats avec son application principale de transport, tout en ajoutant une série de nouveaux moyens de déplacement (vélos, scooters…), créant ainsi une solution tout en un.

L’économie de l’application mobile à la demande, avec plus de 22,4 millions d’utilisateurs par an, répertorie 23 des 310 entreprises privées valorisées en Bourse à 1 milliard USD en 2019.

Les applications de mobilité vont stimuler l'économie des applications à la demande

Répartition des dépenses faites par les utilisateurs pour des applications mobiles à la demande aux États-Unis, par activité, en 2019

Source : Magento

Pour accéder à l'intégralité des contenus,

merci de vous identifier ou de créer votre compte.

Se connecter

Votre accès vous donne droit à la version en ligne pour un accès à la totalité des contenus interactifs (chiffres clés, infographies, points de vues d’experts) disponibles sur tous vos supports : tablette, ordinateur, smartphone.

S'inscrire

Mot de passe oublié

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Indiquez votre email pour recevoir le lien de réinitialisation.