Accès Gigabit

De multiples technologies pour réduire la fracture numérique

par Samuel BELTRAN

La course vers le Gigabit, initiée il y a quelques années, a fait émerger diverses technologies d'accès très haut débit. Ces réseaux ont été surtout déployés dans les zones urbaines, et aujourd’hui gouvernements et opérateurs télécoms cherchent à proposer ces débits également dans les zones isolées. L'objectif principal est de réduire la fracture numérique, en termes d’accès comme de débit.

Une demande croissante en débit liée aux nouveaux usages data

Selon Cisco, le trafic Internet mensuel par utilisateur devrait passer de 77 exaoctets en 2017 à 293 exaoctets en 2022, donc multiplié par 3,8 sur la période. La fibre est la technologie la plus adaptée pour répondre à cette demande. Début 2019, on comptait 826 millions d’abonnés FTTx dans le monde, dont 72 % d’abonnés FTTH/B. L’IDATE DigiWorld estime que le marché du FTTx pourrait atteindre 1 milliard d’abonnés d’ici 2023.

FTTH/B is and will be the leading FTTx broadband solution by 2023, far ahead of FTTx/DOCSIS followed by VDSL

782 million subscribers in 2023

Les choix technologiques d’implémentation du FTTx diffèrent selon les régions. Le FTTH/B est la technologie principale en Asie et en Europe, avec respectivement 480 millions et 69 millions d’abonnés debout 2019 ; le FTTx/DOCSIS 3.x domine en Amérique du Nord, avec 76 millions d’abonnés debut 2019. Dans de nombreux pays émergents, opérateurs télécoms et gouvernements œuvrent ensemble pour déployer la fibre et réduire ainsi la fracture numérique, en établissant des agendas numériques.

L’Asie/Pacifique et l’Europe sont les leaders du marché FTTx

Évolution des abonnés FTTx par région

Source : IDATE DigiWorld in “World FTTx markets”

Une accélération des déploiements fibre

Les opérateurs ont trouvé avec la fibre une solution évolutive pour faire face au défi du Gigabit, principalement en raison des limites physiques des réseaux cuivre ou câble, capable d’intégrer la 5G. Début 2019, l’IDATE DigiWorld comptait plus de 1,49 milliard de foyers raccordables à la fibre, dont 861 millions en FTTH/B. Le FTTx pourrait attirer 1,65 milliard de foyers en 2023.

Les câblo-opérateurs ont déployé des réseaux FTTx non seulement pour offrir des solutions DOCSIS 3.x mais aussi pour diversifier leur portefeuille de services. En 2019, de nombreux câblo-opérateurs ont ainsi commencé à proposer des solutions FTTH en plus de leurs services via DOCSIS 3.x.

Les opérateurs de réseaux cuivre migrent également leurs services vers des solutions totalement fibrées pour offrir des débits de l’ordre du Gigabit. Actuellement, de nombreux grands acteurs ont annoncé l’arrêt de leurs réseaux cuivre dans les prochaines années, afin d’optimiser leurs réseaux et de réduire les coûts d’exploitation.

Six acteurs asiatiques parmi les dix premiers acteurs mondiaux

Top 10 des acteurs du FTTx dans le monde

Source : IDATE DigiWorld in “World FTTx markets”

Des gouvernements plus engagés pour réduire la fracture numérique

Le développement accéléré de la fibre a, dans de nombreux pays, permis d’augmenter les vitesses d’accès disponibles. Cependant, ces déploiements sont en général effectués dans les zones denses, laissant les zones moins denses mal desservies, aggravant ainsi la fracture numérique, non seulement par manque d’accès mais également par manque de débit élevé.

Cette situation a conduit les gouvernements à lancer des initiatives de déploiements très haut débit dans les zones rurales, orientées pour la plupart vers l’allocation de fonds publics, les accords de partage de réseau, les plans nationaux très haut débit et les agendas numériques. En Europe, par exemple, un objectif de couverture de 100 % de la population en THD a été fixé pour fin 2020. Des agendas numériques sont également en cours dans de nombreux pays d’Amérique latine, du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie.

Le "monde du Gigabit" au cœur de la transformation de la société

Les tendances et impacts du "monde du Gigabit"

schema
Source : IDATE DigiWorld

La fibre pour le Gigabit dans les zones isolées et le développement de smart cities

Les réseaux fibre représentent la meilleure option pour fournir des services fiables et robustes à des débits de l’ordre du Gigabit. Le déploiement de ces réseaux est toutefois coûteux et parfois complexe à mettre en œuvre dans les zones moins denses, même avec l’aide de subventions publiques.

La 5G et le FWA sont des solutions Gigabit alternatives qui s’appuient sur des réseaux fixes, essentiellement fibre, et peuvent être déployées dans les zones non-denses avec un modèle économique rentable et une qualité de service acceptable.

La fibre joue ainsi un rôle clé non seulement comme maillon de la chaîne pour offrir des services Gigabit avec d’autres technologies, mais aussi comme facilitateur pour le développement de services smart cities. Les réseaux Gigabit couplés à l’intelligence artificielle permettent le développement de dispositifs connectés, de services automatisés de gestion du trafic, de la sécurité, de la consommation énergétique, avec l’objectif d’améliorer la qualité de vie des citoyens et d’optimiser les ressources.

Pour accéder à l'intégralité des contenus,

merci de vous identifier ou de créer votre compte.

Se connecter

Votre accès vous donne droit à la version en ligne pour un accès à la totalité des contenus interactifs (chiffres clés, infographies, points de vues d’experts) disponibles sur tous vos supports : tablette, ordinateur, smartphone.

S'inscrire

Mot de passe oublié

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Indiquez votre email pour recevoir le lien de réinitialisation.