La virtualisation des réseaux

La virtualisation des réseaux est un sujet qui anime l’ensemble des acteurs de l’industrie des télécoms et de l’IT. L’introduction de ce paradigme crée de nouvelles opportunités pour les opérateurs télécoms, avec la flexibilité et l’agilité nécessaires pour stimuler la création de nouveaux modèles économiques. Encore naissant mais en forte croissance, le marché de la virtualisation est estimé par l’IDATE DigiWorld à 23 milliards EUR en 2021.

La virtualisation : deux concepts prometteurs

La virtualisation des réseaux fait référence à deux concepts : le SDN et le NFV, qui sont complémentaires et qui exploitent les capacités du cloud computing. Ces concepts permettent désormais de gérer le réseau de manière applicative (logicielle) et centralisée. Ils promettent de nombreux bénéfices : l’affranchissement de matériels physiques et propriétaires en faveur d’équipements plus standards ; des réseaux plus flexibles, agiles, efficaces et automatisés ; de nouveaux modèles économiques : des réductions de CapEx et d’OpEx.

La virtualisation ou le “must-do” des telcos

Même si l’ensemble des opérateurs ont une approche prudente, de plus en plus de telcos intègrent la virtualisation au sein de leurs réseaux, avec le soutien des nombreux fournisseurs de solutions SDN/NFV venant du monde de l’open source et de l’IT. Depuis quelques années maintenant, les grands opérateurs (AT&T, BT, Deutsche Telekom, Orange, Telefónica, Verizon) ont commencé l’implémentation du SDN/NFV. AT&T est le plus agressif, avec un objectif ambitieux de virtualiser 75 % des fonctions de son réseau d’ici à 2020.

Deux types de stratégies sont mises en œuvre, selon la priorité choisie :

  • soit virtualiser le réseau de transport, souvent dans le cadre d’une transformation plus globale à travers, entre autres, la création de data centers dédiés ;
  • soit virtualiser les services réseau adressant le marché des entreprises avec des offres de type SD-WAN pouvant interconnecter différents sites d’une entreprise via Internet, alternative plus flexible et plus économique que les liaisons actuellement offertes.

La virtualisation pour se préparer à la 5G

Avec l’avènement de l’IoT et de la 5G, le SDN et le NFV joueront des rôles majeurs dans les réseaux des opérateurs télécoms qui envisagent de recourir au network slicing. Ce concept permet d’allouer les ressources nécessaires à un type de service en fonction de ses besoins de performance (latence, débit, capacité), grâce à la possibilité de créer des réseaux virtuels sur un même réseau.

 
Des nouveaux services proposés par les opérateurs
Opérateurs ayant lancé un service SD-WAN (septembre 2017)
Source: IDATE DigiWorld
 
Acteurs télécoms, IT et open source dans la mêlée
Fournisseurs de solutions pour les déploiements de SDN et NFV
Source: IDATE DigiWorld